Jeanne Mas - Interview

 

Il y a 20 ans, Jeanne Mas envahissait les ondes avec "Toute première fois". Vingt ans après, c¹est avec la même fougue que Jeanne poursuit sa route. Nous l'avons retrouvé pour quelques minutes d'intimité et cette interview exclusive avant une rentrée 2004 chargée. Le 27 septembre, Jeanne fête ses 20 ans de carrière à l'espace Pierre Cardin à Paris avant d'exploser la soirée Glam As You le 9 octobre devant son public gay et gayfriendly. Entre temps, un "Best of" avec un remix 2004 de "Toute première fois" est prévu pour le 15 septembre.

 

Cette année tu fêtes tes 20 ans de carrière, quel est ton bilan ?

Je fais très peu de bilan, mais c’est vrai la tournée de cet été confirme ma popularité, je suis fière que les gens aient pu aimer toutes ces chansons. Cela me permet aujourd’hui, 20 ans après, de les présenter encore et d’avoir du monde à mes concerts.

Regrettes-tu certains choix artistiques ?

Oui et non. C’est à dire avec un peu plus de maturité "Si l'on m'avait conseillé, j’aurai commis moins d’erreur" j¹aurai peut-être fais attention avec l’album "Les crises de l’âme", je n'aurais pas été aussi droit au but dans mes positions. Je pense qu'une artiste à le droit de défendre les causes humaines, mais avec le recul je pense que je m’éloignais de mon métier, qui est un métier où je dois amener du rêve?

Parmi tes albums quel est celui que tu préfères?

Je les aime tous.

Tu n’as pratiquement jamais enregistré de duo dans ta carrière, avec qui aimerais-tu enregistrer un titre ?

Zucchero.

Aujourd’hui musicalement quels sont tes goûts ?

En ce moment j’écoute beaucoup Muse.

Penses-tu qu’il était plus facile d¹enregistrer un disque dans les années 80 qu’aujourd’hui?

Oui. Cela dit ça dépend pour qui. En fait la différence entre les années 80 et aujourd’hui est qu'avant on donnait la chance aux artistes. Aujourd’hui ce n'est que du marketing et du coup on ne sait plus où est l'artiste.

Le marché du disque est en baisse, la cause en serait la copie illégale et internet. Que penses-tu de la musique téléchargée sur Internet ?

Non pour moi ça n'en ait pas la cause. Pour moi ce ne sont que les conséquences des disques vendus trop chers. Un point c’est tout. Je trouve que les maisons de disques aujourd’hui devraient faire l¹effort de vendre les disques moins cher et la SACEM également devrait se rebeller car c¹est la mort de tous les auteurs compositeurs. Je ne comprends pas cette indifférence. Je vais très souvent pour mon fils qui est un fou de métal chez un grand disquaire (une grande enseigne) , je réalise alors très souvent que le disque anglo-saxon ou américain est moins cher à l'import qu'une compilation française qui a coûté zéro euro à la maison et qui est revendue 23 euros, c'est un scandale! Si les gens piratent c’est pas de leur faute, c’est de la faute aux maisons de disques qui vendent le disque trop cher !

Ton coup de gueule du moment, c’est quoi ?

Bien c’est ça !(Rires). Les disques sont trop chers (elle insiste) Non mais j’te jure, même-moi j'ai voulu acheter la compile de Zucchero, je me suis dit non à 25 euros qu’ils s'accrochent. Je sais très bien que ça ne coûte pas ça. Aujourd’hui on peut faire des disques "à pas cher", Moby en est la preuve vivante, on peut donc minimiser les coups. Les artistes ne sont pas aussi intransigeants, il ne faut pas exagérer, l’intérêt est que son album soit connu. Il faut que son album arrive jusqu'aux gens. Si l’on a des barrages financiers parce que les maisons de disques essaient de gagner des tunes sur le dos des artistes, eh bien c’est la mort de tout le monde. Mais aussi des maisons de disques. Tu vois bien qu'il y a des fusions qui se font, parce qu'ils n'ont plus le choix. Beaucoup de personnes qui travaillaient dans ces maisons de disques se retrouvent à la rue. Tout le monde est concerné dans l’histoire. Il serait temps déjà d’arrêter avec la T.V.A. à 19,6 et la baisser à 5,5, parce que faire de la musique c¹est comme écrire un bouquin, pour moi c’est de l'art, quand c'est bien fait bien sûr - il y a des bouquins qui sont à ch... aussi comme la musique- donc la TVA à 5,5, ensuite baisser les prix des disques, Universal aux Etats-Unis a baissé ses prix de 30 % pour en vendre plus, pourquoi ne pas le faire en France. Il faut prendre conscience, tout le monde veut vendre du disque, tout le monde veut pouvoir continuer à faire de la musique, il faut baisser les prix, donner aux jeunes la possibilité de se payer les albums qu'ils ont envie de se payer.

Quels sont tes projets ?

Le 27 septembre prochain Je fête mes 20 ans de carrière à l’espace Pierre Cardin, à sa demande. J’ai aussi accepté de participer à la soirée Glam As You le 9 octobre. Je dois beaucoup au public gay. J’aime l’amitié et le respect que me porte ce public. "Les amants de Castille" sont encore d'actualité. Lorsque j’ai été voir Pierre Cardin c’était pour lui présenter mon projet scénique des ³amants de Castille² et c’est là qu’il m’a demandé "Mais vous faites quoi pour vos 20 ans ?" et donc nous avons mis "les amants de Castille" entre parenthèse. J’attends le mois de septembre et son retour de vacances pour mettre le projet en route. Comme tous les artistes, je fonce.

Interview : Julien Serrano (www.leguidegay.com) - Août 2004.

Jeanne Mas à la GLAM AS YOU
Le samedi 9 octobre au Club Med World
39 Cours St Emilion
75012 PARIS Bercy-Village

Plus d'infos: www.glamasyou.com