Toutes et tous aux Gay Games de Chicago !

En juillet prochain, la ville de Chicago, la seconde cité nord-américaine, accueillera la septième édition des Gay Games. Après Amsterdam en 1998 et Sydney en 2002, l’événement revient aux USA, 12 ans après New York City. Rendez-vous à tous les amateurs du sport et de la culture du Monde entier.

Nés d’un rêve, celui d’un champion, Tom Waddell, décathlonien aux Jeux Olympiques de Mexico en 1968, les Gay Games renouent à la fois avec l'esprit des jeux antiques, mais aussi avec l'idéal initié début du vingtième siècle par Pierre de Coubertin. Dès l'origine en 1982, l'objectif des Gay Games est de prendre le contre-pied de la vision élitiste du sport. Ils sont fondés sur une volonté d'inclusion plutôt que d'exclusion, une valorisation de l'effort individuel plutôt que de la performance à tout prix. Cela signifie que les Gay Games sont un événement ouvert à tous, sans aucune discrimination liée au sexe, à l'âge, à l'origine, à la capacité individuelle ou à l'orientation sexuelle. Les équipes sont regroupées par ville d'origine et non pas pays, minimisant ainsi les enjeux nationalistes. Les athlètes sont répartis par âges ou niveaux de pratique. Les Gay Games entendent également promouvoir une image positive de l'homosexualité et offrir au monde l'exemple d'une communauté forte et unie, porteuse de valeurs d'ouverture, d'harmonie, de responsabilité et de solidarité.

Choisie en 2003, la ville de Chicago a lancé son projet de jeux à taille humaine et proche des idéaux fondateurs de Tom Waddell. Le Festival Sports et Culture des Gay Games VII aura lieu du 15 au 22 juillet 2006. Environ 12000 athlètes de plus de 100 pays vont concourir dans 30 sports allant du softball à la danse sportive, en passant par la natation et le tennis. L’événement se déroulera sur une semaine et comportera un festival des arts, des performances de groupes, des numéros de danse et de chant ainsi qu’une série d’événements et de fêtes organisés par la communauté. La cérémonie d’ouverture est prévue pour le 15 juillet au Soldier Field, le stade, face au lac, de l’équipe de football américain des Chicago Bears. La cérémonie de clôture aura lieu le 22 juillet à Wrigley Field, le stade des Chicago Cubs, une des meilleures ligues de baseball, situé au coeur de la plus grande communauté LGBT de Chicago.


Les athlètes et artistes peuvent encore s’inscrire jusqu’au 1er juillet 2006 aux Gay Games VII auprès du GayGamesChicago.org ; le prix d’inscription qui couvre la gestion de l’événement, l’entrée aux cérémonies d’ouverture et de clôture ainsi que la médaille de participation comprend :
- partie principale : $175 jusqu’au 30 avril 2006, ($195 jusqu’au 1er juillet)
- partie spécifique par sport ou événement culturel : à partir de $35.
Parce que ces jeux offrent une opportunité unique de rencontres internationales autour du sport et de la culture, parce que ces jeux se déroulent dans une ville très accueillante et disposant d’une communauté LGBT très vivante, parce qu’il n’y a aucune sélection et que les concours sont par niveau ou par âge, parce que tout le monde y est bienvenu, quels que soient son orientation sexuelle, son genre, son handicap, son origine, Chicago est assurément le rendez-vous incontournable en 2006 et continuera à changer durablement le monde à commencer par la vie de tous les participants.

La Fédération Sportive Gaie et Lesbienne, la fédération qui regroupe les associations sportives LGBT en France, accompagnera bien sûr les athlètes, participants et accompagnateurs. Elle finalise une tenue commune de défilé et négocie pour ce faire avec de grands équipementiers. Elle a réalisé un appel d’offre pour le voyage et le séjour à Chicago et désigné « Partir » comme l’agence de voyage officielle pour l’équipe de France. Partenaire des Gay Games de Chicago et administratrice de la Fédération des Gay Games, elle assure les participants français de tout son appui.
Texte: Manuel F. Picaud

Pour en savoir plus :
FSGL 75, rue Saint Maur - 75011 Paris - 01 48 05 55 17
contrepied@compuserve.com