JESS: Le nouveau nom du X Français

 

Jess est né le 09 novembre 1975 et mesure 1m71 pour 66 kilos. Un look hétéro branleur, sa silhouette musclée, sa tête rasée et sa casquette vissée vous donnent quelques infos sur la personnalité de notre interlocuteur. Sachez cependant que Jess a bien d’autres arguments pour vous convaincre de son nouveau statut de « performer » du X. Alors, comment ce jeune homme Bordelais est-il en train de devenir l’un des nouveaux noms du X français ? Nous avons voulu en savoir plus, curieux que nous sommes, en profitant de la tournée de présentation de son dernier DVD, Wag l’a interrogé au Sauna Le Steamer à Nantes.

 

Bonjour Jess, quel a été ton parcours avant d’arriver au X ?
Mon parcours est super banal. Le bac, un BTS en commerce international et une école de commerce à Bordeaux (INSEEC). Après, j’ai trouvé un taff de commercial pour des produits surgelés. Et, depuis 2 ans, je taff en extra au Sauna THIERS de Bordeaux, j’invite tous tes lecteurs à passer me voir d’ailleurs lol. J’y suis tous les mercredis et vendredis. Café offert à tous les lecteurs de Wag. Allez c’est cadeaaauuu !

 

Qu’est-ce qui a bien pu te turlupiner pour te décider à passer devant la caméra ? et combien de scènes as-tu déjà tournées ?
Je vais être pathétique, mais c’est l’angoisse de vieillir, l’appréhension de ton corps qui change avec les mois. Du coup, j’ai mis de côté ma timidité et ma pudeur, et je me suis lancé pour vivre à fond tous mes kiffs. Puisque mon corps et ma gueule plaisent encore, je dois en profiter un max pour m’épanouir, réaliser mes fantasmes, etc. L’envie de faire du porno est venue en matant les films de Citebeur. C’était révolutionnaire quand même de réussir à faire faire du porno à des mecs de cité lol. Pour ta 2eme question, j’ai tourné 6 scènes BI, 4 scènes hétéros et 143 scènes Gay (ça en fait des litres de transpiration lol).

Quels sont tes modèles dans le X, et pourquoi ?
François Sagat de Citebeur que j’ai souvent rencontré sur Bordeaux, un acteur simple, pro, gentil et simple.
Brice Farmer de Hotcast, j’aime sa mentalité, sa force de caractère, son indifférence aux autres. Brice est un ami. HPG, un producteur acteur qui m’a permis de tourner des films hétéros (mon rêve). Je kiffe comment il « joue ». HPG et moi, on est un peu pareil, excentrique, un peu taré certainement et on kiffe chaque jour comme si c’était le dernier.
Mais, ma plus belle rencontre sera avec l’équipe de Citebeur, Stéphane SKIBBISH et Antoine. Je te parle beaucoup de Citebeur, mais ils m’ont vraiment permis de me sentir à l’aise dès le début, de réaliser mes kiffs. J’admire cette production qui depuis le début n’a jamais réalisé aucune scène Bareback, ils ont su d’adapter aux évolutions du X, notamment avec leur nouveau site darkcruising.com qui te propose des scènes Hard. Et sache que le HARD est ce que l’on me demande de plus en plus.

Tournes-tu uniquement dans des productions « gay » ?
Des films Gay ? moi ?? beurkk quelle horreur !!!
Lol, non je vais partout ou l’on demande mon gros « robert » lol. Cependant, je suis plus GAY qu’hétéro. Depuis 6 mois, j’ai en fait monté ma propre production de films X gay : CRUNCHBOY. Je réalise donc moi-même mes propres films, scénarios, casting, montage de film. La vérité, c’est un taff super intéréssant. Je vis mon kiff à fond. J’ai réalisé 93 vidéos. Le concept est de tourner des petites vidéos d’exhib surtout, dans toutes les villes de France avec des acteurs amateurs locaux. IL y a toujours une petite histoire. Tu peux retrouver mes vidéos sur http://www.crunchboy.com. Je suis épaulé par les judicieux conseils de Citebeur, ce qui me permet d’améliorer à chaque fois la qualité des vidéos, en terme de casting, de jeu de lumière, etc... J’ai plein de projets pour les années à venir. Chutttt…

Ce que tout le monde souhaite savoir est l’ambiance qu’il règne sur un plateau ?
Tout dépend des prods. Certains tournages durent 1 heure, d’autres 1 semaine. J’ai à chaque fois rencontré des producteurs supers. Que ce soit Stéphane SKIBBISH, Ludo PELLETIER, Stephane BERRY, Romain LEAL, c’est des mecs top, gentils, pro. Ce sont des prods où tu te sens en totale confiance, tu peux foncer tête baissée. Après, ce que je ne supporte pas, ce sont ces petits jeunes qui croient que faire du porno c’est la gloire, tu as des mecs qui font du porno pour la célébrité, ou sous prétexte qu’ils ont à 21 ans, tourné pour une grosse prod, se sentent supérieurs à toi et se la jouent Star. Ça, sur un tournage, c’est chaud à gérer et ça m’insupportait. Enfin, tu sais, c’est pas facile quand tu débutes de te mettre à walp devant une grosse caméra, les projos, avec un mec que tu connais pas et de te dire « allez on y va ».

Une anecdote de tournage ?
La vidéo la plus dure : encaisser les 24 cm de Cubano (citebeur).

Ton style de mecs ?
Je kiff les rebeux, mecs des cités. Je préfère les mecs la trentaine que la vingtaine. Je ne suis pas fan des minets, crevettes. Après, bé le fameux « feeling » qui fait que CRUNCH lol

Un dernier mot ?
Obligé oui ! De par cette interview, je tiens à remercier et féliciter absolument tous les producteurs de films X français. Ce sont des mecs en or, crois-moi. Patients, Sympas, Simples, Compréhensifs. La rencontre avec les producteurs de Citebeur, Menoboy, Le Club Des Pompeurs, Berry etc.. a changé ma vie. De plus, étant maintenant aussi producteur, je me rends compte combien ce boulot est difficile et social, mais tant passionnant. Tu dois toujours apporter un max de respect aux acteurs pour qu’ils se sentent en confiance, à l’aise. 6 fois sur 10, on te pose des lapins, les mecs ont rempli la fiche casting comme ça et te font perdre tu temps pour rien. Également, dans le cadre des tournées promos de mon site crunchboy.com et du dvd « les bons plans de jess » (beurx.com), merci à tous les patrons de sauna qui m’accueille avec une gentillesse exemplaire. Enfin, merci aux 80 acteurs de mon site, qui ont pour la plupart, réalisé leur toute première scène avec moi. Merci infiniment pour leur confiance, leur simplicité et leur patience. Quand je regarde leur vidéo, j’ai les beaux plus visages devant moi, et cela, ça ne s’oublie pas.

 


En savoir plus sur Jess : www.jessroyan.com - www.crunchboy.com