LORIE

 

L'interview d'ERWAN CHUBERRE sur son livre sur LORIE "ENTRE ANGE ET GLAMOUR", par Patrick Roulph.

 

Avant de commencer cette interview, peut-on savoir où se situe la carrière de Lorie actuellement. De nombreux journalistes commencent à parler du début de la fin.

Ce sont des journalistes qui ont du zapper « De Feu et de glace », son téléfilm qui fut diffusé ces dernières semaines sur TF1…

Allez, je vais commencer par une question que je n’ai jamais posé. Quel est votre argument pour lire ce livre ?

Plonger dans l’univers d’une jeune artiste talentueuse, une battante qui a réussi à imposer son style et à avancer à travers les années sur un chemin semé d’embûches. Un vrai conte de fées made in Lorie !

Qu’est-ce qui a motivé l’écriture de ce livre ? Y’a-t-il eu un élément déclencheur ?

Le fait que ce soit une femme, qu’elle soit sexy, qu’elle ait réussi et qu’elle fasse beaucoup parler d’elle. On n’écrit pas sur la vie de sa voisine, qui au passage peut mener une vie tout aussi intéressante, mais un peu moins glamour, quoi ! Sans être fan de Lorie, j’observais de loin sa carrière et je me disais qu’elle assurait !

 

 

 

Pour l’écriture de ce livre, avez-vous demandé à rencontrer Lorie ?


Bien s ûr… Je l’ai harcelée de mails et de coups de fils. Résultat, nous sommes devenus inséparables. D’ailleurs, je me demande si je ne vais pas demander qu’on m’appelle Garou !

J’imagine que Lorie a reçu le livre. Avez-vous eu des retombées ?

Elle l’adore et le relit tous les soirs un passage de sa vie avant de se coucher ! Plus sérieusement, je pense qu’elle l’aime bien…

Pour cet ouvrage, y’a-t-il un chapitre que vous auriez aimé développé et pour lequel, faute d’information vous vous être contenté du minimum ?

Non… Ou alors sa vie amoureuse, mais là… nous rentrons dans la vie intime de l’artiste et pas question d’en parler, ce que je comprends aisément !

Vous avez écrit de nombreux livres sur des vedettes féminines, Britney Spears, Mylène Farmer, Madonna... Rien que des filles. Quel point commun ont-elles ? ou bien, pourquoi rien que des filles ?

Elles ont toutes le point commun de me fasciner… J’ai vraiment besoin d’aimer ces artistes pour travailler sur leur vie… Et c’est vrai que seules les images féminines exercent sur moi un pouvoir… Même si je ne serais pas contre d’écrire sur Klaus Nomi ou sur Boy George…Mais là je resterai encore dans le domaine de la Diva version mec !

Y’a-t-il une artiste sur laquelle vous désiriez écrire et qui a refusé le projet ? D’ailleurs, les artistes ou bien leur entourage sont-ils tenu au courant du projet lors de l’écriture de l’ouvrage ?

Je rêve d’écrire un livre sur Isabelle Adjani, mais elle refuse catégoriquement. Après, j’ai voulu écrire sur Chantal Goya, mais elle était trop gourmande… elle donnait son accord moyennant une partie des droits d’auteur ! Mais sinon, oui… les artistes se tiennent au courant des livres qui sont édités à leur sujet. Ce qui est légitime. Généralement, je préviens toujours leur agent.

En principe la sortie d’un livre provoque la réaction de certains fans. Avez-vous eu ce type de retombées pour Britney Spears ou bien Mylène Farmer ?

Oh que oui !!! D’ailleurs, ces livres leur sont destinés en premier lieu… Il se crée alors une véritable communication avec eux via mon blog ou par le biais de facebook. Je peux vous dire que les fans de Mylène sont de vrais passionnés. Il existe un lien très fort entre la star et son public. Du jamais vu !

Pour ce nouveau livre, « Lorie… » savez-vous quel a été l’accueil des libraires ? Pour chaque sortie de vos livres, vous tenez-vous au courant des commandes, des livraisons, des réassorts ? Etes-vous business man dans l’âme ?

Honnêtement, non ! Je suis content de voir que le Lorie est toujours dans le Top Fnac et je fais aussi attention à ce que mes livres soient bien mis en avant dans les librairies… mais je n’y pense pas plus que ça… Généralement quand un livre sort, je travaille déjà sur un autre. J’ai confiance en mon éditeur que je remercie d’avoir parié sur Lorie car ce projet a beaucoup fait sourire au début…

Au démarrage de sa carrière, Lorie avait-elle conscience de son statut de chanteuse pour enfants. Un statut forcément éphémère.

Lorie est une fille très intelligente. Elle a toujours été consciente de son image de chanteuse pour enfants. Un statut qui n’est pas si éphémère que ça… Chantal Goya en est la preuve vivante… Maintenant, Lorie était liée contractuellement avec Johnny Williams sur une période de sept ans. Quand bien même, elle aurait souhaité changer d’image, elle n’en avait pas la liberté. Grâce à ce statut, Lorie a quand même vendu des millions de disques. Elle a un public adorable !

En 2007 Lorie devient sa propre productrice et change de maison de disque. Quel est son entourage professionnel aujourd’hui ?

Si c’est elle qui décide de tout, son père est toujours à ses côtés pour la conseiller, elle a un super manager Frédéric Delliaux, elle a travaillé avec Frédéric Château et n’hésite pas à faire appel à des jeunes paroliers talentueux pour exprimer ses idées…

Son dernier album, le nombre de remixes pour chaque single et le single « Un garçon » semble orienter ce choix vers la communauté gay, une communauté gay. Lorie n’était-elle pas condamnée à devenir une icône gay ?

Ce serait une jolie condamnation et une superbe consécration, non ? Lorie a tout en main pour devenir une véritable icône gay ! Elle est belle, sensible et sophistiquée et elle a un sens très développé de la mise en scène lors de ses shows. Mais pour y arriver vraiment, il faudrait peut-être qu’elle ose un peu plus. Qu’elle se montre sous un jour plus provocateur.

D’après vous, quelle image Lorie dégage-t-elle aujourd’hui ?

Le grand public la voit encore comme celle qui chante « Ma meilleure amie »… Il ne la reconnaît pas dans le clip « Un garçon ». Elle est encore en phase de transition…

Ce nouvel ouvrage sur Lorie ne contient pas de discographie. Dommage.

Si, à la fin du livre ! Après c’est une biographie et non un référentiel…

Ni de vidéographie, d’autant que vous apportez tout au long du livre de nombreuses précisions quand aux contenus des DVD, avec le risque d’alourdir le texte.

Honnêtement, contrairement à Mylène Farmer ou Madonna, Lorie n’a pas marqué l’univers du clip. Elle a travaillé très longtemps avec le même réalisateur qui nous a plus ou moins proposé le même clip décliné en fonction de la chanson…

Comment voyez-vous la suite de la carrière de Lorie ?

Je pense que Lorie va connaître une belle carrière de comédienne, tout en continuant la musique. Après, c’est à elle de faire ses choix. Je lui conseillerai de se mettre en danger, de jouer avec des réalisateurs destroys ou de faire du théâtre, et de continuer à explorer la pop !

Enfin, dernière question. Qu’avez-vous pensé de l’interprétation de Lorie dans le téléfilm « De feu et de glace » diffusé sur TF1 en avril dernier ?

Elle était fabuleuse dans ce rôle de Rocky version Lolita de la glace ! Une belle nature d’actrice. J’étais fin heureux. J’avais vu le film il y a plusieurs mois et quand il fut diffusé, j’ai harcelé tous mes amis pour qu’ils soient devant leur téléviseur… Et bien, bingo ! Même les plus réticents se sont inclinés devant son talent. Respect.


 

© Patrick Roulph pour wag et www.leguidegay.com avril 2009
Site officiel: www.www.erwanchuberre.comr.com